RONDELLES D’OR

Trophée Bernard Geoffrion (Joueur le plus utile)

Geoffrion a été surnommé Boum Boum après avoir perfectionné le tir frappé. Mais il était aussi un brillant passeur et fabricant de jeu et a remporté deux championnats des marqueurs. Il a aussi été élu joueur par excellence de la LNH en 1961.

2016-2017: André Cousineau (Blues)
2015-2016: Guillaume Delisle (Grinders)

 

Trophée Howie Morenz (Le plus de persévérance)

Morenz, un attaquant de cinq pieds neuf pouces a remporté le trophée Hart en 1928, 1931 et 1932 et contribué à trois conquêtes de la coupe Stanley. Il fait parti du premier groupe de 12 joueurs à être intronisés au Temple de la renommé du hockey.

2016-2017: Jean-Philippe Tremblay (M.M. Carrosserie)
2015-2016: Stéphanie Savard (Triforce)

 

Trophée Dickie Moore (Meilleur esprit sportif)

Moore est devenu le sixième membre de la dynastie de la fin des années 50 à voir son chandail retiré. Cet infatigable ailier gauche excellait dans toutes les phases de jeu et a dominé les marqueurs de la ligue en 1958 et 1959.

2016-2017: Steve Gagnon (Habs)
2015-2016: Bruno Bourgeault (Grinders)

 

Trophée Jacques Plante (Moins de buts alloués)

Plante a affiché la meilleure moyenne de buts alloués dans la LNH lors de chacune des cinq saisons où le Canadien a gagné la coupe Stanley à la fin des années 50. En 1961 et 1962 il est devenu le premier gardien à se voir remettre les trophées Vézina et Hart lors de la même saison.

2016-2017: Steve Vadeboncoeur (Panthers)
2015-2016: Marc-André Paré (Arctic Bass)

 

Trophée Ken Dryden (Meilleur gardien de but)

Dryden est le seul joueur dans l’histoire de la LNH à avoir remporté le Conn-Smythe, remis au joueur par excellence des séries éliminatoires, avant le trophée Calder, accordé à la recrue par excellence. Il a remporté six coupes Stanley et cinq trophées Vézina en neuf saisons.

2016-2017: Steve Vadeboncoeur (Panthers)
2015-2016: Chris Simms (Ducks)

 

Trophée Serge Savard (Meilleur réserviste)

Savard a mérité huit bagues de la coupe Stanley entre 1968 et 1981. Plutôt rapide et habile manieur de rondelles, malgré un important physique, Savard n’a jamais cessé de déjouer ses adversaires avec son fameux demi-tour. En 1969, il est devenu le premier défenseur dans l’histoire de la LNH à recevoir le Conn-Smythe.

2016-2017: Yannick Lacombe (Ultra Plus)
2015-2016 : Pierre-Luc Lahaie (Arctic Bass)

 

Trophée Guy Lafleur (Meilleur pointeur)

Lafleur est devenu le meilleur attaquant de la LNH durant les années 70 et a aidé le Canadien à gagner cinq coupes Stanley dont quatre consécutives entre 1976 et 1979. Il a remporté le championnat des marqueurs lors de trois saisons consécutives, mérité deus fois le titre de joueur le plus utile de son équipe et joueur par excellence des séries éliminatoires en 1977.

2016-2017: Cédrick Larouche (Habs)
2015-2016 : Julien Leclerc (Habs)

 

Trophée Larry Robinson (Meilleur leadership)

Robinson a été l’un des défenseurs les plus dominants de son époque. Il compte six conquêtes de la coupe Stanley, a gagné le trophée Norris en deux occasions (1977 et 1980) et détient de nombreux records offensifs. Il a participé aux séries éliminatoires à chacune de ses 17 saisons avec le Canadiens.

2016-2017: Dany Leclerc (Blues)
2015-2016: Nicolas Dobroruka (Ducks)

 

Trophée Maurice Richard (Meilleur buteur)

Le Rocket a mené le Canadien à huit coupes Stanley. Il est le premier à avoir marqué 50 buts, un exploit qu’il a réalisé en 50 matchs en 1944 et 1945, et également le premier à atteindre le plateau des 500 buts en carrières. Il a mené la ligue au chapitre des buts marqués lors de quatre saisons.  

2016-2017: Cédrick Larouche (Habs)
2015-2016: Julien Leclerc (Habs)

 

Trophée Jean Béliveau (Meilleur capitaine)

Béliveau a mérité le trophée Hart en 1956 et 1964 et, en 1965, il est devenu le premier lauréat du Conn-Smythe. Il aide le Canadien à gagner la coupe Stanley en dix occasions et tenu le titre de capitaines lors des dix dernières saisons de sa carrière. Il s’agit du plus long règne de capitaine dans l’histoire de l’équipe.   

2016-2017: Bruno Bourgeault (Grinders)
2015-2016: Sébastien Lefrançois (Sabres)

 

Trophée Doug Harvey (Meilleur défenseur)

L’un des meilleurs défenseurs offensifs du hockey, Harvey a remporté ses cinq coupes Stanley consécutives à compter de 1956. Vainqueur du trophée Norris en six occasions, il était le quart-arrière d’un redoutable avantage numérique qui a aidé l’équipe a forger cette dynastie.

2016-2017: Mathieu Laberge (Panthers)
2015-2016: Alexandre Proulx (Capitals)

 

Trophée Bob Gainey (Meilleur attaquant défensif)

Gainey a contribué à cinq coupes Stanley et remporté le trophée Conn-Smythe à l’issue des séries éliminatoires du printemps de 1979. Il a également mérité le trophée Frank-Selké, remis au meilleur attaquant défensif, lors des quatres premières années suivant la création de cet honneur.

2016-2017: David Hamelin (Ultra Plus)
2015-2016: Michel Prégent (Habs)

 

Trophée Yvan Cournoyer (Joueur le plus spectaculaire)

Cournoyer a été l’un des attaquants les plus spectaculaires de son époque. Entre 1963 et 1979, il a collectionné dix bagues de la coupe Stanley, et s’est vu remettre le trophée Conn-Smythe pour ses performances lors des séries éliminatoires du printemps 1973.

2016-2017: Alexandre Chénier-Allard (Ultra Plus)
2015-2016: François Lacroix (Capitals)

 

Trophée Patrick Roy (Joueur le plus utile des séries)

Roy a influencé toute une génération de gardiens de buts grâce à son style papillon. Il a été le lauréat du trophée Conn-Smythe en 1986, 1993 et 2001, remporte quatre bagues de la coupes Stanley en 1986, 1993, 1996 et 2001 et trois fois le trophée Vézina.  

2016-2017: Yannick Lacombe (Ultra Plus)
2015-2016: Philippe-André Marchand (Capitals)

 

Trophée du président (Équipe championne au classement général en saison régulière) :

Division A

2016-2017: Ultra Plus
2015-2016: Arctic Bass

Division B

2016-2017: Les Saucissons

 

Trophée LHSM (Équipe championne des séries) :

Division A

2016-2017: Ultra Plus
2015-2016: Capitals

Division B

2016-2017: Panthers